La dépêche AFP sur la bonne nouvelle

Publié le par archiviste


Virgin : la justice ordonne la réintégration d'une salariée licenciée 

PARIS, 4 déc 2007 (AFP) - La Cour d’appel de Paris a déclaré "nul" le licenciement d’une salariée du groupe Virgin et ordonné sa réintégration un an après les faits "sous astreinte de 200 euros par jour de retard", dans un arrêt rendu public mardi.

La Cour "infirme" ainsi l’ordonnance de référé rendue le 6 avril 2007 par le conseil de prud’hommes de Paris. Amandine Degousée avait été licenciée le 18 décembre 2006 "pour faute grave" après une altercation avec un client, un "prétexte" selon la jeune femme qui venait de créer une section du syndicat Sud et désignée un mois auparavant comme "conseiller du salarié". Des manifestations de soutien ont eu lieu pratiquement chaque semaine devant le magasin parisien Virgin du 2e arrondissement de Paris pour dénoncer la "répression syndicale". La direction avait condamné ces "manifestations très connotées politiquement". Dans son arrêt en date du 30 novembre, la 18éme chambre civile de la cour d’appel a souligné que "force est de constater que bien qu’étant informée" du statut de salariée protégée de Mme Degousée, "la société Virgin Stores n’a nullement suspendu sa procédure de licenciement, alors qu’elle en avait l’obligation". Pour la cour, "le licenciement, intervenu sans autorisation préalable de l’inspecteur du travail, est nul" et "en présence du trouble manifestement illicite constitué par cette nullité, il convient d’ordonner la réintégration de la salariée dans son emploi, sous astreinte".

Une dépêche reprise, entre autre, dans le Parisien du 5 décembre. 

undefined

Publié dans Médias

Commenter cet article

Boris 07/12/2007 07:25

Bonne nouvelle! Bravo!Etonnant, non? Les quelques détracteurs qui venaient se gausser sur votre blog se font un peu rares, je trouve...Est-ce que par ce que le tribunal a suivi ce que vous n'arrêtiez pas de dire depuis un an pour Amandine?Est-ce que c'est parce que Virgin a été condamné pour avoir licencié le mec qui avait mangé la pizza de son collègue (accusations fausse selon ces détracteurs)?Un peu des deux, je suppose...

justice 16/12/2007 21:15

Bien vu Boris !En effet, où sont donc passés tous nos donneurs de leçons (pêle-mêle : une employée du virgin montmartre, un employé du virgin défense, Xav., Aimer...) qui ont conchié Amandine et son combat pendant tous ces mois sur le blog ? Peut-être est-ce les mêmes qui regardent aujourd'hui leurs chaussures à son passage en magasin ?