Aux Champs-Elysées !

Publié le par soutien

Ce vendredi 27 août, rendez a été pris, comme chaque semaine, devant le Virgin des Grands Boulevards pour partir, cette fois-ci, en direction du vaisseau amiral de l’enseigne : le magasin des Champs-Elysées. Des camarades, dont certains de Sud Fnac, nous attendaient sur place : pendant une heure et sans entrave, nous étions une vingtaine à distribuer nos tracts pour informer les passants et les clients, dont de nombreux touristes, sur les pratiques antisociales de Virgin avec, en sus, cinquante mètres d’affichages sur la plus belle avenue du monde ! Paradoxe : la sécurité des Champ se plaint d’être en sous-effectif, la direction argue d’un manque de fréquentation pourtant ce n’est pas l’argent qui manque pour déployer un important dispositif face à nos différents rassemblements…

undefined
 
Par ailleurs, le journal « Les Echos » du 24 juillet fait état d’une plausible cession de Virgin par le groupe Lagardère :

Lagardère prêt à céder Virgin France

Lagardère Services, filiale de Hachette Distributions Services (HDS), serait prêt à céder Virgin France, selon Les Echos de mardi. Alors que le groupe Lagardère déclare au journal qu'il s'agit d'une "rumeur récurrente qui n'a aucune réalité à ce jour", le quotidien économique fait état d'une "source proche du dossier" indiquant de son côté que "le processus de cession est engagé".

Virgin France exploite 34 magasins sous l'enseigne Virgin Megastore. Mais, selon Les Echos, la branche de Lagardère qui chapeaute cette activité "affiche depuis plusieurs années des pertes dans un contexte particulièrement difficile pour le disque et la vidéo qui représentent ensemble près de 50% des ventes de Virgin".

HDS avait acquis les Virgin Megastore français en janvier 2001. Les magasins Extrapole, implantés dans les villes moyennes de province, avaient alors été intégrés au groupe et renommés. Les Echos citent plusieurs acquéreurs potentiels pour Virgin France : la Fnac, malgré d'éventuels problèmes de concurrence, ainsi qu'une "firme d'électroménager d'origine étrangère".


Le PDG dément cette perspective, précise que les marchés du disque et de la vidéo sont en baisse (c’est la faute aux pirates !) ce qui fait que des disquaires disparaissaient de par le vaste monde mais que Virgin, de par sa stratégie audacieuse, s’en sortira. Il faut garder confiance… En outre, en cas de cession, il convient de faire bonne figure devant le repreneur (dans l’intérêt de la direction, cela va sans dire). Sud a communiqué à ce sujet en interne et en externe (dépêche AFP ci-dessous) :

Rumeurs de ventes de Virgin: Sud demande un "comité de vigilance emploi" 

Le syndicat Sud de Virgin France a appelé lundi à la création "d'un comité de vigilance pour l'emploi" en cas de confirmation de la vente de la société par Lagardère Services, dans un communiqué.

Lagardère Services, filiale de Hachette Distributions Services (HDS), serait prêt à céder Virgin France, selon une information parue mardi dernier dans le quotidien économique Les Echos citant une source "proche du dossier".

"Nous informons le personnel des conséquences d'une éventuelle cession et nous appelons à la création d'un comité de vigilance pour l'emploi, regroupant salariés et représentants du personnel pour faire face à une telle perspective" a indiqué Sud.

Le syndicat, qui s'exprimait à l'issue d'un comité d'entreprise (CE) de Virgin Stores, a précisé que "le PDG de Virgin, Jean-Noël Reinhardt, a indiqué, lors de cette réunion du CE, que le groupe Lagardère ne l'a pas informé, à ce jour, d'une telle décision".

Virgin France exploite notamment 34 magasins sous l'enseigne Virgin Megastore pour un total de 1.440 salariés.

Publié dans Action

Commenter cet article