Communiqué de Martine Billard, Députée (Les Verts) de la cironscription

Publié le par soutien

Paris, le 13 décembre 2006.

Virgin Montmartre, le retour

La chasse aux syndiqués bat son plein dans les commerces du centre de Paris

La direction du magasin Virgin Mégastore, situé au 5 boulevard Montmartre dans le 2ème arrondissement de Paris, a convoqué pour un entretien préalable à licenciement une salariée protégée sur la base... de la plainte d'UN client !

Ce magasin avait connu une grève contre les licenciements abusifs en octobre 2005. La direction de Virgin n'avait pas cédé. Depuis, l'ambiance ne s'est pas amélioré et de loin ! Une employée, désignée par SOLIDAIRES comme Conseillère du salarié (statut protégé), particulièrement active lors des mouvements de 2005, a été mise à pied à titre conservatoire mardi 5 décembre. Elle a été depuis convoquée pour le jeudi 14 à un entretien préalable à licenciement. Motif invoqué : le mécontentement d'un client ! A ce compte, combien de salariés du commerce sont-ils sur un siège éjectable ? D'autant que l'intéressée, après huit ans dans la même entreprise, est reconnue pour son professionnalisme et bénéficie des témoignages favorables de deux autres clients.

Dans la même période, San Marina, au Forum des Halles, licencie les animateurs de la grève victorieuse de juillet 2005 qui n'acceptent pas de renter dans le rang.

Martine Billard, Députée de Paris (Les Verts), réaffirme sa solidarité avec les victimes de la répression antisyndicale. Ce sont les pratiques des patrons qui ne respectent pas le droit du travail qui doivent être sanctionnées, pas celles et ceux qui défendent le respect du droit !

 

Publié dans Soutien

Commenter cet article