En force au Virgin de Saint-Quentin-en-Yvelines !

Publié le par soutien

Une quarantaine de militant-e-s des organisations citées ci-dessous se sont réunis en fin d’après-midi devant le Virgin de Saint-Quentin-en-Yvelines pour soutenir Sylvain, délégué Sud abusivement sanctionné. Une manifestation unitaire et pêchue, préparée en quelques jours seulement, au grand dam des responsable du magasin et de la direction du centre commercial où est installé le magasin.

Des représentants de Sud Peugeot Poissy, également victimes de la répression, ont pris la parole ainsi que ceux de la Cgt locale et du Pcf qui ont émis un vœu en faveur de Sylvain lors du dernier conseil municipal. On s’est quitté en promettant de se tenir au courant de l’évolution de la situation et de se revoir en septembre encore plus nombreux. Sylvain a également saisi les prud’hommes à ce sujet.

La presse était présente, des centaines de tracts (ci-dessous) ont été diffusé dans le centre :

 

Halte à la répression antisyndicale chez Virgin !

 

Le 6 juillet 2007.

 

Cher-e-s client-e-s, Sylvain est libraire au magasin Virgin (entreprise du groupe Lagardère) de Saint-Quentin-en-Yvelines depuis son ouverture en 2005. Suite à sa candidature aux élections professionnelles dans l’enseigne puis à sa nomination comme représentant du syndicat Sud en 2007, rien ne va plus : la direction remet en cause son professionnalisme et son comportement, le convoque à deux reprises pour le sanctionner. Par ailleurs, elle a fait intervenir la sécurité de Sqy Ouest pour l’expulser du centre commercial alors qu’il distribuait seul des tracts à ses collègues à la sortie du magasin… et ce en application du droit syndical !

 

Lors de son dernier entretien le 13 juin, la direction lui a reproché, entre autres, des faits postérieurs à sa convocation ce qui est irrégulier. Laurent, Secrétaire du syndicat Sud qui l’assistait, s’est indigné de ce procédé ; la direction, très embarrassée, a alors arrêté l’entretien sans même que Sylvain ne puisse s’expliquer et l’a finalement sanctionné (trois jours de mise à pied). Laurent, lui, a été depuis convoqué par la Police suite à une plainte de la DRH, s’estimant menacée lors de l’entretien, ainsi qu'au siège de Virgin pour être sanctionné à son tour de façon similaire !

 

Virgin s’est déjà fait connaître pour ses pratiques antisyndicales : en 2004, c’est le licenciement d’un délégué Cgt, avec l’aval du Ministère du Travail, pour avoir soi-disant… harcelé moralement son Directeur ! En 2005, c’est celui d’un candidat Cgt pour avoir… mangé la part de pizza d’une collègue ! En 2006, c’est l’éviction d’Amandine, Conseillère du salarié Solidaires, suite à de prétendues menaces envers sa hiérarchie sans que la direction ne sollicite l’autorisation de l’Inspection du Travail ce qui est pourtant obligatoire ! Une procédure juridique est en cours pour obtenir sa réintégration et des manifestations ont lieu régulièrement devant son magasin des Grands Boulevards à Paris 2ème (plus d’infos sur http://boycottvirgin.over-blog.com).

 

Nous demandons l’arrêt des sanctions

contre les représentants syndicaux chez Virgin !

 

Le droit de se syndiquer, tout comme celui de faire grève que le gouvernement veut remettre frontalement en cause, font partie de nos libertés fondamentales. Le patronat n’hésite pas à s’attaquer aux syndicalistes jugés trop revendicatifs pour mieux assoir sa politique de précarisation généralisée. Ne laissons pas faire !

 

Les syndicats, associations et organisations politiques signataires : comité Attac Yvelines sud, union locale Cgt de Trappes, Cnt, collectif de solidarité avec Amandine, comité antilibéral de Trappes, Fsu Yvelines, Lcr Yvelines, les élu-e-s de l’opposition - Montigny pluriel (Pcf et apparenté-Ps-les Verts), Pcf, Union syndicale Solidaires Yvelines, Sud Virgin.

Publié dans Action

Commenter cet article