Compte-rendu de la manifestation du samedi 3 mars

Publié le par soutien

Un franc succès : c'est plus de 250 personnes qui ont répondu à l'appel à manifester pour Amandine ! La manifestation est partie, ouverte par la banderole exigeant la réintégration d'Amandine, à 15 h 30 du Mac Do de Strasbourg Saint-Denis pour s'élancer, accompagnée par un camion sono sur les Grands Boulevards, bloqués à cette occasion. Des milliers de tracts ont été distribués aux passant-es qui prêtaient attention à nos différents slogans : " NON, NON, NON AU LICENCIEMENT D’AMANDINE, REINTEGRATION DE NOTRE CAMARADE ", " RESPECT, RESPECT DU CODE DU TRAVAIL CHEZ VIRGIN ", " VIRGIN LICENCIE, LICENCIONS VIRGIN ".

Une fois arrivés au magasin après 3/4 h de marche, nous avons été confrontés à l'agressivité de la vingtaine de vigiles déployée par la direction de Virgin à cette occasion. Face à notre détermination et à notre nombre, la direction a dû baisser le rideau du magasin durant près de deux heures ce qui n'a pas empêché quelques employés de venir soutenir à nouveau leur collègue.

Annick Coupé, porte-parole de Solidaires, a pris la parole ainsi que Jacques Boutault, Maire de l'arrondissement (les Verts). Olivier Besancenot, porte-parole de la LCR, était également présent.

 Amandine tient à remercier tous les manifestant-es, qu'ils soient syndicalistes et Conseillers du salarié tout comme elle (CFDT, CGT, CNT, FO, UNSA et Solidaires dont SUD Caisse d'Epargne, Education, Etudiant, PTT, Rail, Santé, Travail et Virgin bien évidement), salarié-es (dont des travailleurs tamouls et turcs) chômeurs, précaires, étudiant-es (AGEN) et militant-es politiques (AL, LCR, PCF et Verts) et leur donne rendez-vous le 13 mars aux Prud'hommes.

  
Une première vidéo de la manifestation est disponible sur le site de campagne d'Olivier Besancenot (LCR) :

http://www.dailymotion.com/relevance/search/virgin+amandine/video/x1d892_repression-patronale-chez-virgin_politics

Des images ont également été diffusé sur la Matinale de
Canal + du 5 mars. 

Publié dans Action

Commenter cet article